Chevalrex

Chevalrex © Mathieu Drouet

Bio

Jeune loup ayant parfaitement trituré son abécédaire pop, Rémy Poncet (compositeur, arrangeur, producteur) officie en tant que Chevalrex et poursuit sa quête d’une musique fantasmée entre chanson minimale, symphonie de poche, vignette sixties, collage sonore. Des chansons où se cotoient l’esprit de François de Roubaix et de Bruce Haack, de Stereolab et de Jérome Minière…
« Un idéal pop qui fait cas et prend acte de son impossibilité et de sa mélancolie obligatoire, un truc entre Boris Vian, Jonathan Richman et Andy Kaufmann » (Sing Sing – Arlt)

www.facebook.com/chevalrex

Presse

« S’il ne fallait choisir qu’une nouvelle tête pour cette année, ce serait Chevalrex… Son album Catapulte regorge de petits classiques branlants comme Le désert commence là, qui s’élance comme les débuts de Mathieu Boogaerts avant de vriller en fanfare solitaire poignante. Et que dire de son Mariage tahitien à pleurer de délicatesse ?  » (Libération)
« Tout est bon ! 2015, sera- t-elle un année Chevalrex ? (Radio Rectangle)
« Chevalrex gagne le combat, en 3 minutes je suis à terre… Les instrumentaux sont magnifiques… Une escapade de Pierre Henry dans des terres bucoliques… » (À Découvrir Absolument)
« Prendre au sérieux l’inutile… fragilité teintée d’assurance dans la voix… arrangements raffinés… mélancoliques et noirs… » (Magic! r.p.m)
« Manifeste esthétique… héritage pop européen splendide et ambitieux… Catapulte surprend par la richesse des climats et la subtilité des compositions… » (Petit Bulletin Grenoble)
« … un touche à tout, sûrement hyperactif et génial qui mérite bien évidemment tous les égards et ton admiration. » (Benzine Mag)
« Seul en scène avec à la fois son indéniable talent mélodique et son goût pour un bricolage minimaliste, son assurance teintée de fragilité et sa douceur charismatique. » (Pop, Cultures & Cie)

Chevalrex vs. Hyperclean

Chevalrex vs. Hyperclean

30 minutes with Chevalrex

30 minutes with Chevalrex

Chevalrex "Catapulte"

Chevalrex « Catapulte »