PERIO
Icy morning in Paris

7 juin 2019 - Mots-clés , ,

25th Year Anniversary Reissue / 20.09.19

Édition digitale augmentée de 7 inédits pour fêter les 25 ans de « Icy morning in Paris ».

25 ans

Été 1991, premier voyage aux USA à Amherst (Massachussets) pour Eric Deleporte, dans la ville d’Emily Dickinson où a grandi Sarah Froning. À la Amherst High School, où elle a fait ses études, son père, prof, a eu Jay Mascis comme élève. Eric et Sarah rencontre là-bas The Supreme Dicks, The Loneliest Christmas Tree, Cold Water Flat ou encore Jay Mascis lors d’un concert de Dinosaur Jr. à Worcester. À cette même période, Eric Deleporte, nantais, apparaît sur les premiers enregistrements de Dominique A, il est crédité notamment sur «La fossette». 1993, premières démos sous le nom de PERIO, c’est lors d’un concert avec Dominique A justement que Vincent Chauvier, fondateur du tout jeune label Lithium, les remarque. 13 octobre 1994, sortie de «Icy Morning In Paris».
Aujourd’hui, pour l’anniversaire des 25 ans de ce premier album, nous avons décidé de nous replonger dans les archives du groupe, ressortir un 4-pistes pour écouter les K7 et les démos d’époque qui attendaient leur heure sur bandes au fond d’un carton. C’est sans étonnement mais avec une vraie excitation que nous y avons trouvé des merveilles. Il nous semble désormais impossible d’envisager ce disque sans ces 7 inédits qui éclairent toute l’œuvre du groupe et révèlent l’évidente magie du songwriting d’Eric Deleporte et la persistance de son timbre de voix incomparable. Tout était déjà à l’œuvre en 93 et 94, à l’origine donc.

Presse

«  […] Un disque où l’on privilégie les sentiments en interligne aux effusions en toutes lettres, les guitares sèches aux pétards mouillés, la fidélité à la hi-fi. […] L’alliance des voix mixtes, notamment, fait des merveilles, tout comme cette instrumentation par touches élégantes qui, si elle n’a pas de richesse en volume, déploie une rare inventivité de formes, de respiration et d’adresse. » (LES INROCKUPTIBLES – Christophe Conte / 1994)
«  C’est une foi inébranlable qu’il faut pour réaliser un disque avec si peu de moyen lorsque l’on a tant de talent. […] La malignité du jeu des voix alternant féminin et masculin, ainsi que quelques bien maigres effets, mais si réels, si ancrées dans notre quotidien, qu’ils touchent à chaque fois. » (XSilence)

Photos

Eric Deleporte & Christian Quermalet

Le Divan du Monde 1995

Eric Deleporte & Christian Quermalet

Eric Deleporte & Christian Quermalet